Saillans, une conférence, un concert et un ateliers sur le thème de la démocratie participative

Actualité - 22/03/2017

Saillans, une conférence, un concert et un ateliers sur le thème de la démocratie participative

Les 24 et 25 mars, La Juncha accueille Tristan Rechid et Philippe Séranne pour une conférence, un concert et une formation à la démocratie participative.


Depuis la victoire de mars 2014 aux élections municipales, la liste Autrement pour
Saillans... tous ensemble suscite la curiosité de ceux qui veulent agir pour une démocratie plus participative. Faire comme ce village drômois de 1 200 habitants, au sud du Vercors, nouveau champion de la « démocratie participative » appliquée.
 
Nourris de son expérience, Tristan Rechid a développé un projet de « conférence articulée » pour partager leur savoir-faire et proposer une formation à l’élaboration d’une réunion publique. Depuis qu’il est passé à Veynes, Philippe Séranne, compositeur-interprète, accompagne Tristan pour « articuler » la conférence d’un concert.
 
Après les élections régionales de 2015, des échanges sur internet des quatre coins de la France nouent des liens entre les mouvements engagés dans la transition citoyenne. A la suite de plusieurs assemblées née « la Belle Démocratie ».
La Belle Démocratie n'est pas un parti politique, n'a pas de comité directeur, de programme ni de candidats préétablis.
Ils proposent de mobiliser le meilleur de l'humanisme politique : la libération du pouvoir d'agir de toutes et tous, l'intelligence collective et la coopération, aux antipodes de la domination, la compétition et l'esprit de division.
On peut d’ailleurs lire dans les premières lignes de leur manifeste : « Nous, habitant.e.s de villages, villes et territoires de ce pays, nous nous engageons à favoriser de toutes nos forces l'avènement de la première démocratie citoyenne, en rupture totale avec le fonctionnement destructeur des forces politico-financières actuelles. »
 
Nous voyons émerger des mouvements citoyens dans les Hautes-Alpes. Comme à Embrun, où après son passage les 26 et 27 octobre dernier, Tristan Rechid laisse derrière lui un groupe de citoyens, les Concerné-e-s, qui testent depuis la démocratie participative.
 
Alors « Fini le fatalisme, le cynisme ou l'incrédulité, place au sursaut jubilatoire et à la rage d'agir ! Place au bulletin de vote de toutes celles et ceux qui n'y croient plus, indigné.e.s, abstentionnistes, anti-système, votants désespérés et partisans de la renaissance de la démocratie ! »
 
L’initiative peut-­elle engendrer un mouvement national ?
 
Rendez-vous les 24 et 25 mars à la Juncha,
« Le moulin du serre » 05260 Saint Leger les Mélèzes.